Le BC Orchies s’impose de justesse mais de belle manière

Le BC Orchies s’impose de justesse mais de belle manière

Crédit photo: SEBASTIEN JARRY

Le BC Orchies s’impose de justesse mais de belle manière

Au départ, la rencontre BC Orchies – Rueil AC semblait déséquilibrée. Rueil navigue dans le top 5 de la division et Orchies lutte pour éviter la zone des relégables. Mais un match est un match et tout peut arriver à ce niveau. La preuve ce samedi soir avec un succès des Nordistes sur le fil (73-72).

Par J. O. (Clp) | Publié le 11/11/2017Les Nordistes s’offrent un brillant succès au terme d’un match serré jusqu’au bout. PHOTO SEBASTIEN JARRY (CLP)

Les Nordistes s’offrent un brillant succès au terme d’un match serré jusqu’au bout. PHOTO SEBASTIEN JARRY (CLP) - VDNPQR

Place à l’offensive dès le début de rencontre et après quatre minutes, Rueil prit un temps les commandes (9-10) mais au terme d’un premier quart-temps endiablé, les Orchésiens rectifièrent le tir (26-19, 10e).

Dès lors, Courcier et Hervy firent tourner leurs effectifs. Rueil se rebiffa naturellement, resserra sa défense et Orchies se mit à souffrir mais tint le coup (33-27, 15e), notamment grâce à l’adresse de Verbeke et Robinson qui permettaient aux locaux de rentrer au vestiaire avec l’avantage (39-34, 20e).

Selon Y. Grall, supporter de Rueil, «  nous n’avons pas trop défendu dans le premier quart-temps. Nous sommes trop impatients et nous ne trouvons pas nos extérieurs (Sencanski et Bichard) pour tirer à 3 points. On concède beaucoup de pertes de balle aussi.  »

D’entrée de jeu en seconde période, Verbeke continua son show,vite imité par Herring (52-41, 26e). Furieux, Hervy haussa le ton. Sencanski réagit de suite d’autant que la fatigue arrivait côté nordiste (56-52, 30e).

Rueil redonna un coup de collier, verrouilla sa défense et attaqua plein gaz. Sencanski égalisa (60-60). Qu’importe, Orchies en avait encore sous la semelle et au prix d’une débauche d’énergie incroyable continuait de faire front (67-67, 36e) pour finalement s’imposer grâce à un tout petit point d’écart (73-72, 40e).

Verbeke « impressionnant »

De quoi ravir les supporters des Bugs, dont Jean-Marie Herbaut : « C’est une victoire arrachée sur le fil. Le travail de l’entraîneur finit par payer. Depuis deux rencontres, on le voit, la mayonnaise commence à prendre. Je suis très content pour l’ensemble du BCO. Le capitaine Joffrey Verbeke, retrouvé, m’a impressionné de même qu’Herring. Pour nous les Bugs, victoire ou défaite on sera toujours là !  » J. O. (CLP)

ORCHIES – RUEIL : 73-72 (26-19 ; 13-15 ; 17-18 ; 17-20). 1 000 spectateurs environ. – BC Orchies : Ateba 10, Robinson 17, Lefebvre 2, Djo Ebala 6, Verbeke 15, Herring 19, Cairo 2, Deprez, Dardaine 2, Pad. – Rueil AC : Rathieuville 8, Bichard 10, Kasperzec, Sencanski 18, Sambe, Daurces, Douillet 6, Gourari 12, Tresnak 18.