Ils et elles racontent Justine Barthélémy

Ils et elles racontent Justine Barthélémy

Crédit photo: CENTREFRANCE

Ils et elles racontent Justine Barthélémy

Publié le 02/02/2017 à 17h43

Ils et elles racontent Justine Barthélémy

Basket LF2 LABC-Aulnoye Barthélémy © stephane Lefèvre 

Joueuse de l'ombre et femme timide, Justine Barthélémy, l'intérieure du LABC, n'a qu'un seul terrain d'expression : le parquet. Ses coéquipières, ses proches et ses entraîneurs ont parlé pour elle... 

En vue d'un portrait de la guerrière des raquettes (parution ce samedi), nous avons demandé à plusieurs personnes de témoigner sur "Ju" (23 ans, 1,85 m). Les mots et les anecdotes sont différents mais tous sont unanimes sur les qualités de l'intérieure indispensable au LABC (4,6 points, 6,6 rebonds, 2,3 passes pour 8,7 d'évaluation en 29 minutes de moyenne).

Franck Réginaud, préparateur physique du LABC : "C'est l'antithèse du sportif de haut-niveau : elle n'est pas assez égoïste. Elle est au service du collectif et ne conçoit pas son rôle autrement. [...] C'est une fille sur qui on peut compter, toujours présente et qui comprend vite les choses".
L'anecdote : "Un soir de match à la salle "Mu", à l'issue d'un système merveilleusement bien récité, elle s'est retrouvée seule sous le cercle. Mais elle a voulu faire la passe de plus et la balle s'est retrouvée en tribunes car sa coéquipière ne s'y attendait pas".  

SALLE MU. BASKET LF2 .LABC / REIMS Barthélémy & Degrelle

Célia Degrelle, pivot du LABC : "Justine est à la fois le un couteau-suisse et la guerrière du LABC. En tant qu'adversaire, elle est aussi dure à défendre qu'à attaquer. En défense, elle est très dure, elle anticipe beaucoup les déplacements et ne mord pas aux feintes. C'est difficile de prendre sa position préférentielle avec elle. En attaque, elle peut aussi bien prendre des tirs à trois points que jouer les post-up avec sa feinte innarêtable". 
L'anecdote : "Quand elle s'énerve, elle a une sale voix aiguë quand elle crie (éclat de rires)". 

Franck P., ancien coach chez les jeunes du LABC : "C'est la gardienne du temple, la gardienne de la raquette. Elle a une grosse présence défensive qui fait d'elle une rôle player un peu à la Ousmane Camara au Limoges CSP. Jusqu'où peut-elle aller ? Jusqu'où elle se donnera l'objectif d'aller...
L'anecdote : "Elle s'énerve peu mais quand elle le fait, elle a une bonne raison". 

BASKET SALLE MU LF2/ LABC CENTRE FEDERAL Mélois, Barthélémy

Tiphaine Mélois, meneuse du LABC : "C'est une fille très introvertie et très intelligente. Elle s'intéresse aux gens et a envie de leur transmettre des choses. Le métier qu'elle veut exercer (professeur des écoles, ndlr) lui colle bien à la peau. Elle est humble, n'étale pas sa vie et prend les choses à coeur. Elle se battra toujours pour son maillot, tu sais que tu peux partir à la guerre avec elle". 
L'anecdote : "Lorsqu'on jouait chez les espoirs, elle à Montpellier et moi à Perpignan, elle m'avait ouvert l'arcade. Lors de la remontée de balle, sa meneuse m'avait poussé sur elle et j'avais pris son coude en pleine tête. Je ne me suis pas relevée tout de suite (rires). Quand j'ai su qu'elle venait à Limoges, j'appréhendais son arrivée mais elle ne s'en souvenait même plus..."

Maxime Bézin, entraîneur du LABC : "C'est une vraie coéquipière qui ne rechigne pas à faire le sale boulot. Elle n'est pas là pour pointer du doigt l'erreur de sa coéquipière. Au contraire, elle va faire en sorte de rattraper la boulette de celle-ci. Elle réalise beaucoup de travail qui n'est pas mesurable pour une personne lambda. [...] Elle a également une capacité à réorienter le jeu que peu de joueuses possèdent. C'est comme une deuxième meneuse sur le terrain : elle amène le ballon là où il doit aller. [...] Elle a plus confiance en ses coéquipières qu'en elle, c'est à la fois sa plus grande qualité et son plus grand défaut". 

L'anecdote : "Elle joue avec son coeur et quand son coeur est blessé, son jeu s'en ressent. Les prestations et les attitudes en septembre et octobre ont été extrêmement compliquées à vivre pour elle. C'est en partie pour cela qu'elle n'a pas été efficace lors de la première partie de saison". 

Basket LF2 LABC-Justine Barthélémy et Rose Ducret

Rose Ducret, meneuse du LABC : "Personne peut dire du mal d'elle. Même si une fille la déteste, c'est impossible de dire du mal d'elle. Cela ne serait pas objectif. [...] C'est une fille qui est dans le partage. Elle est là pour les autres, va penser d'abord à eux plutôt qu'à elle. Elle est toujours positive, toujours dans l'entraide. On ne l'entend pas mais elle fait ce qu'elle a à faire. C'est le genre de personne vraiment appréciée dans un groupe. [...] Elle n'aime pas entrer dans le conflit ou donner son point de vue alors qu'ils peuvent être très intéressants".

L'anecdote : "Elle aime bien les soirées raclettes avec Manue et moi (sourire)".  

Guy Prat, coach-assistant de Montpellier, responsable du centre de formation et entraîneur de Justine de 2008 à 2013 : "J'ai toujours dit que si je trouvais un poste d'entraîneur principal en LFB ou LF2, je n'hésiterai pas à la prendre. C'est important d'avoir une joueuse comme ça dans une équipe. Elle défend, prend des rebonds et possède des moyens physiques, notamment en terme de robustesse, qui sont au-dessus de la moyenne. [...] Humainement, c'est quelqu'un d'extraordinaire pour un coach. Elle n'a jamais un mot plus que l'autre, elle est toujours motivé, en attente de travail. [...] Avec le physique qu'elle a, en jouant très dur, comme en Ligue Féminine où certaines n'hésitent pas à faire mal aux autres, elle ferait un malheur". 

 

L'anecdote : "Au bout de trois jours de centre de formation à Montpellier, elle voulait rentrer chez elle à Aix-en-Provence. C'était dur pour elle de quitter le cocon familial. Je l'ai alors prise sous mon aile et aidé à se construire humainement loin de ses parents. On a beaucoup échangé, je n'ai pas été tendre avec elle mais c'est vraiment une chouette gamine". 

SALLE MU. BASKET LF2 .LABC / REIMS Gorjeu Barthélémy

Emmanuelle Gorjeu, arrière du LABC : "Quand il faut prendre un écran, j'ai tendance à aller du côté de Justine car j'ai la certitude d'avoir un bon écran et d'être libre derrière. Elle est vraiment précieuse dans le travail d'équipe. Pour libérer les autres, c'est une perle. Une valeur sûre, un vrai point de fixation. C'est la coéquipière parfaite". 

L'anecdote : "Elle aime le poney et l'aqua-poney mais n'assume pas (éclat de rires)"

Kevin Cao
Kevin.cao@centrefrance.com